Pirae en bref

 

La commune de Pirae a été créée le 18 janvier 1965. Et son tout premier conseil municipal a eu lieu le 5 mai de la même année.

D’une superficie de 3 542 hectares (dont 1/5ème seulement soit 700 ha est urbanisable), le territoire de la commune de Pirae s’étire entre Papeete et Arue, de la baie de Taaone jusqu’au sommet du Mont Aorai à 2 066 m d’altitude. Il est drainé par trois rivières : Fautaua, Hamuta et Nahoata.

Au dernier recensement d’aout 2012, sa population était de 14 129 habitants contre 14 475 en 2007. Pirae est donc la 6ème commune en terme de population, après Faa’a, Punaauia, Papeete, Moorea et Mahina. La baisse de la population s’explique par le départ des familles de militaires et par la raréfaction du foncier disponible pour accueillir de nouvelles constructions. Depuis 2011, Pirae dispose d’un plan général d’aménagement (PGA) qui guide le développement de la commune.

Depuis 2013, la production et la distribution de l’eau ont été confiées par voie d’affermage à la Polynésienne des Eaux ce qui permettra de garantir l’eau potable à Pirae en 2014 et 2015.

Pirae est jumelée à la commune de Païta en Nouvelle-Calédonie depuis 2010.

Près de 200 PME sont installées dans la commune, principalement dans les secteurs du commerce et des services. Peu d’entreprises industrielles ou semi industrielles sont implantées à Pirae qui conserve un caractère résidentiel et d’équipements publics territoriaux :

  • Des services de santé importants comme l’Hôpital de Taaone, et le Centre de la Mère et de l’Enfant.
  • La cité scolaire Taaone (Collège Taaone, Lycée Taaone, Lycée Aorai) et le lycée St Joseph accueillent plus de 4 000 élèves.
  • Des services publics territoriaux : Ministère de l’Agriculture, Service du Développement Rural, Office Polynésien de l’Habitat (OPH), Institut de la Jeunesse et des Sports, Direction de l’enseignement primaire.
  • Le site de Aorai Tini Hau dédié à la pirogue, à l’artisanat, aux roulottes, aux salons et marchés aux puces.
  • Un marché communal
  • Une crèche municipale : Tama Here
  • 5 groupes scolaires primaires où sont inscrits 1669 élèves : Ecoles Tuterai Tane, Ecoles Fautaua Val, Ecole Taaone, Ecole et CJA Nahoata, Ecoles St Michel (groupe scolaire privé).

Le Centre Hospitalier de la Polynésie française implanté à Taaone a été inauguré en novembre 2010. Depuis son ouverture, le nombre de naissances et de décès a énormément augmenté sur les registres de la commune. En 2013, il a été enregistré à Pirae : 83 mariages, 642 décès et 2405 naissances. Sur l’ensemble de la Polynésie française, on recensait en 2012 : 1371 décès et 4307 naissances. Depuis octobre 2012, grâce à l’informatisation de l’état civil, les naissances sont déclarées directement et au sein même de la maternité de l’hôpital.

Pirae est une ville de :

  • Logements : 13 lotissements sociaux, souvent dans les vallées, regroupent 20% de la population de la commune et plusieurs grands lotissements résidentiels sur les collines : Aute, Vetea…
  • Administrations : l’Armée, le service du développement rural, la Direction de l’enseignement primaire et secondaire, l’OPH,…
  • Équipements territoriaux : l’hôpital de Taaone, la cité scolaire de Taaone, l’hippodrome,
  • Équipements sportifs : Pater, Fautaua, quatre clubs sportifs (JT, Vaiete, Dragon, Pirae), une piscine,…

Depuis 2011, la commune dispose d’un plan général d’aménagement (PGA) qui guide le développement de la commune.

Pirae est également une commune à forte concentration scolaire. Elle compte huit établissements scolaires du 1er degré (soit quatre groupes scolaires publics : Nahoata, Tuterai Tane, Taaone, Fautaua Val et un groupe scolaire privé : St Michel), pour  un total de 1 644 écoliers. Le second degré comprend quatre structures dont la  grande citée scolaire de Taaone et totalise un effectif de 3760 élèves.

Téléchargez la carte des principaux bâtiments présents sur le territoire communal