Vallées de Pirae

Hamuta

Anciennement appelé Hamure, ce nom est donné au bassin de boue qui se trouvait à l’emplacement de l’actuelle Police municipale de la Mairie de Pirae. Ce bassin était tellement profond que personne n’osait s’y aventurer. C’est à cet endroit que la Dame Tautiti, ancienne chef de Pare se rendait pour se baigner et contempler son visage.

Ce terme décrit parfaitement le bassin :

Ha = Haa : action de / Mure : s’enliser, s’enfoncer dans la boue

La légende de Tahiri Vahine constitue l’un des joyaux du patrimoine de la vallée de Hamuta. Exposée aujourd’hui à l’entrée de la ville de Pirae sous forme de pierre sculptée, Tahiri Vahine est le symbole de la commune. Cette déesse guerrière, qui résidait dans la vallée de Hamuta auprès d’un clan appelé les Nohovao, est connue pour avoir combattu ses adversaires en étant muni de son éventail. Elle décryptait les messages à travers les signes de la nature et contrôlait trois vents à elle seule. On dit par ailleurs que la Vallée de Hamuta ressemble étrangement à une Vénus tenant dans sa main un éventail. L’histoire de Tahiri Vahine est le sujet du premier livre pour la jeunesse que la commune a réalisé en collaboration avec le CRDP.

Le sentier Aorai, le Belvédère, la grotte Tupapau et le bassin de Tahiri Vahine, le marae de Hamuta Tapuhaea, le cimetière Bambridge représentent autant de lieux à découvrir dans cette vallée.