Hommage de Tavana Béatrice à Frédéric SOMMERS

Frédéric,

C’est avec une grande tristesse que j’ai appris ton décès accidentel ce samedi 29 juin alors que tu faisais du paddle à Papenoo.

Tu avais 59 ans et tu devais prendre ta retraite dans quelques mois après avoir servi durant 34 années la commune de Pirae. Tu étais électricien et pendant toutes ces années tu as entretenu l’éclairage public, installé et réparé l’électricité dans les écoles et les bâtiments communaux.

Après avoir formé Maui pour te remplacer à l’électricité, tu dirigeais depuis quelques années le service de la logistique pour seconder ton camarade André dont tu as soutenu l’accession par concours aux responsabilités de chef du service des travaux communaux. A ce titre, tu préparais toutes les manifestations communales petites et grandes,toujours disponible, dévoué, efficace, pour que tout se passe bien et que tout le monde soit heureux.

De plus, tu présidais depuis plusieurs années l’amicale des travailleurs de la commune de Pirae. A ce titre avec ton bureau et tes membres,vous organisiez bénévolement toutes les fêtes de Noël des enfants du personnel en associant les enfants inscrits par le service social, la course aux œufs de Pâques, la fête de la commune….

Tu faisais aussi partie du comité de jumelage de Pirae et Paita et, par deux fois, à tes frais, tu nous as accompagnés à Paita.Au mois de mai dernier tu as proposé d’assurer le transport de la délégation de Paita. Pendant toute une semaine, avec ton véhicule personnel, tu les as conduits et guidés. Ils doivent en ce moment partager notre stupeur et notre tristesse.

Tu étais aussi connu dans le milieu sportif. Aprés avoir participé de nombreuses années aux heures de gloire de l’équipe de football de Pirae, tu as créé avec tes camarades de travail, l’association de va’a du personnel de la commune. Je te revois encore sur le petit bateau accompagnateur suivre et encourager ton équipe à Hawaiki nui.

Toutes ces expériences t’ont amené à t’impliquer aussi ces derniéres années dans l’association Nanatira’a ihi qui regroupe les personnels des communes de Tahiti et Moorea pour des rencontres sportives et culturelles. En décembre dernier, à la commune de Punaauia, nous avons présenté un spectacle aparima des vieilles chansons de Pirae, tu étais au ukulele et tes filles renforçaient notre équipe de danseuses.

Tu étais aussi et surtout un père de famille nombreuse. Un père présent et attentif. Ton épouse Marie Madeleine, a toujours exercé d’importantes responsabilités professionnelles au cabinet du Président de la Polynésie. Ceux qui se sont succédés à ces hautes fonctions lui ont demandé de rester à leur cabinet tellement elle est précieuse, efficace et dévouée.

Si elle a pu trouver cette disponibilité, c’est qu’elle pouvait compter sur toi pour prendre en charge votre organisation familiale.

Frédéric, tu étais un homme bien, un homme bon, un homme généreux. Tu as fait honneur à ta commune, à ton église ( l’Eglise de Jésus Christ des saints des derniers jours), à ton pays.

Tu es enlevé à l’affection des tiens au moment où enfin tu allais pouvoir profiter d’une retraite bien méritée et de ta famille, de tes petits enfants.

Déjà tu nous manques, puisse ta famille trouver ici l’assurance de notre profonde affection et ton exemple de vie inspirer beaucoup d’entre nous.

Tavana Pirae
Béatrice Vernaudon