Qualité des eaux de baignade, les premiers résultats 2013 du CHSP

Le Centre d’Hygiène et de Salubrité Publique (CHSP) a remis dernièrement à la commune les premiers résultats de la qualité des eaux de baignade pour cette année 2013, après des analyses effectuées le 25 février dernier.

En effet, plusieurs fois dans l’année, le CHSP effectue des contrôles au niveau de la Baie du Taaone et  plus particulièrement à l’embouchure des deux rivières de la Hamuta et de la Fautaua ainsi qu’en quatre points au niveau du lagon. Une fois les prélèvements réalisés, les valeurs sont interprétées au vu de directives européennes[1] et le prélèvement sera ainsi qualifié de « bon », « moyen » ou « mauvais » en fonction des résultats.

Dans les derniers résultats transmis par le CHSP, trois sites de baignade sont qualifiés de « mauvaise » qualité : il s’agit des embouchures des rivières et aux environs proches. La baignade est donc à éviter dans ce périmètre car les rivières concentrent malheureusement trop de pollutions. Il vaut mieux privilégier les baignades vers la pointe Iriti ou en tous les cas après le cercle Mixte.

Pour rappel, en 2012, le CHSP avait réalisé trois séries de prélèvements au niveau de la baie : le 21 mars, le 03 avril et le 21 mai 2012. Les résultats y étaient comparables.

Consciente de ce problème, la commune a engagé des actions pour améliorer la qualité de ses eaux de baignade visant, d’une part à rencontrer les riverains pour les inciter à ne plus jeter leurs déchets dans les rivières, et d’autre part à initier les études pour la mise en place d’un dispositif d’assainissement des eaux usées sur le territoire des communes de Arue et Pirae.



[1] réf. directive2006/7/CE du 15-02-2006 et directive 76/160 du 08.12.75