Premier centre aéré pédagogique de Pirae : Un accueil VIP pour 100 enfants de la commune

 

Mave mai, to’ere et pahu ont rythmé l’accueil du premier jour de vacances pour 100 enfants de Pirae qui participent au centre aéré pédagogique organisé par l’Association de jeunesse TUMUHIVA à l’école Tuterai Tane Elémentaire du 06 au 31 juillet.

 

Nous assistions à une colonie aux allures de croisière dans les îles pour nos VIP du mois, « very important person » de Pirae. Agés de 6 à 12 ans, la bouille fraichement réveillée, ils participaient hier, tout sourire à cet accueil fleurit et chaleureux.

Les maires adjoints en charge de l’éducation et de la jeunesse, les élus du conseil municipal, les représentants des partenaires officiels et privés étaient nombreux parmi les personnalités invitées. Citons notamment la présence de Corinne Grasset, Inspectrice de l’éducation nationale de la circonscription Papeete-Pirae, les directions de la DJS et de l’UPJ, le directeur général de la Polynésienne des Eaux ou encore les artistes de renom représentant la SACEM qui mettait à disposition un kit de musique pour que vive la musique durant ce centre aéré.

Mais les vrais personnalités du jour étaient les enfants comme l’a déclaré la 2ème adjointe au maire en charge de l’éducation, Tiarenui Porlier-Taufana. « Vous êtes des personnes très importantes pour le maire et c’est pourquoi nous sommes tous ici aujourd’hui ». Elle a tenu par ailleurs à remercier, tous les partenaires qui ont contribué et ont permi l’organisation de ce centre de vacances à Pirae. Nous leurs disons MERCI en effet à tous !

Culture, arts, expression et citoyenneté, ces vacances s’annoncent riches en découverte pour nos enfants avec un programme très dense. Après une période de confinement pas toujours évidente pour tous, le conseil municipal de Pirae a fait de ce centre aéré pédagogique, une priorité, qui s’inscrit dans le cadre de la politique communale de lutte contre le décrochage scolaire.

La commune participe ainsi à hauteur de 4,5 millions de francs pour le financement de ce CLSH unique à Pirae.